Delphine Wespiser : de Miss France à députée du RN ?

L’ex-miss France et animatrice de télévision Delphine Wespiser a porté fièrement les couleurs de l’Alsace et du Haut-Rhin en étant élue Miss Haut-Rhin 2011 et Miss France 2012. Alors qu’elle a remporté haut la main les élections de miss régionale et nationale, Delphine Wespiser vise peut-être de nouvelles élections, mais cette fois-ci, aux antipodes des podiums et des concours de beauté. 

Une Miss France de tout temps engagée

Née à Mulhouse, Delphine Wespiser a toujours été une personne très engagée, notamment sur le plan de la protection animale et de la préservation de la culture locale qui est si chère à ses yeux. Membre du Fonds International pour la Protection des Animaux, elle est aussi marraine de plusieurs associations, allant du service à personnes âgées au don de sang.

Delphine s’est aussi engagée dans la préservation des langues régionales, et plus particulièrement de la langue alsacienne qu’elle parle elle-même couramment. En 2014, l’ex-miss a même accédé au rôle de conseillère municipale dans la commune Haut-Rhinoise du Magstatt-le-Bas.

Des positions jugées polémiques lors des élections présidentielles de 2022

Quelques jours avant le second tour de la présidentielle de 2022, qui voyait s’affronter Macron à Le Pen, Delphine Wespiser n’a pas hésité à afficher son soutien à Marine Le Pen sur les réseaux sociaux. Une vague d’insultes et de menaces à son encontre s’en est suivi, ce qui a mené l’ex-miss à déclarer sur son compte Instagram qu’elle souhaite pour le moment ne plus parler de politique, sans pour autant changer de positions. 

Alors, après avoir officialisé son soutien à Marine Le Pen, Delphine Wespiser compte-t-elle siéger à l’Assemblée nationale dans le futur ? Si le chemin semble possible, l’ex-miss n’a pas encore ouvert le sujet et sa dernière sortie laisse planer le doute.

Lire :   Fin de la saga de la Faculté de médecine de Strasbourg, le rapport est sorti !

Plusieurs partis se disent prêts à l’accueillir   

Tandis que le Rassemblement National reste discret à ce sujet, plusieurs partis locaux quant à eux semblent prêts à avoir Delphine Wespiser à leur côté. À l’image du président du Mouvement Écologiste Indépendant, Antoine Waechter, qui a déclaré « elle a du courage et des positions fortes, alors pourquoi pas ! »

Delphine Wespiser ne serait pas la première personnalité publique à se lancer en politique. L’avenir promet de nous réserver quelques surprises.  

Nour E. Bakhos

Rédactrice depuis plus de trois ans, l'actualité, l'entreprenariat et l'histoire sont mes passions. Flâneuse, bosseuse et amoureuse de l'écriture, je sillonne le web sans jamais m'en lasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *