Prêt étudiant à Strasbourg : combien et à quel taux emprunter ?

Le ministère de l’Éducation nationale déclare qu’en moyenne, un étudiant non boursier dépense plus de 1190 euros par mois en frais de subsistance, auxquels s’ajoutent les frais de scolarité. Pour avoir une stabilité financière, bon nombre d’entre eux souscrivent à un prêt étudiant.

Dans la mégalopole strasbourgeoise, classée 3eme villes estudiantines de France, beaucoup de banques proposent un crédit à la consommation afin de financer les années d’études d’un étudiant. Mais quel crédit choisir ? Combien et à quel taux emprunter ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir.

Quelles sont les conditions pour souscrire à un prêt étudiant ?

Les conditions dépendent entièrement de la banque. En général, les exigences restent assez souples, mais de nombreux justificatifs sont demandés. Ces derniers concernent les éléments suivants :

  • La nationalité : prouver que l’on dispose de la nationalité française
  • L’âge : avoir moins de 30 ans, voire 28 ans
  • Le statut étudiant : démontrer par un certificat de scolarité que l’on est étudiant.

Le contrat d’un crédit à la consommation est obligatoirement au nom du concerné. Il faut donc avoir au minimum 18 ans pour y souscrire. La banque demande également en amont d’avoir un garant en France métropolitaine. C’est exactement le même principe que pour louer un appartement : le garant (souvent les parents) se charge de rembourser le prêt en cas d’imprévus.  

Quelle banque choisir ?

La meilleure banque n’existe pas. Chacune propose une offre différente qu’il faut alors comparer aux autres propositions. Il est essentiel de ne pas attendre d’entreprendre les démarches de prêt : il est impératif de se renseigner en amont et de prendre son temps.

Lire :   Quel est le meilleur service de livraison de fleurs à Strasbourg ? 

En priorité, l’étudiant doit comparer les taux présentés, les tarifs de l’assurance, les solutions de remboursement et les frais de dossier.

Conseil : certains établissements scolaires et universitaires sont en partenariat avec des banques. Il serait intéressant de solliciter l’école afin de bénéficier potentiellement d’avantages.

Combien et à quel taux emprunter ?

C’est une grande question qui a une réponse assez simple ! Pour établir le montant d’un prêt étudiant, il est nécessaire de faire le point de ses besoins, notamment auprès d’un conseiller bancaire.

L’étudiant doit se poser des questions précises :

  • Quelles dépenses couvrir ?
  • Vais-je avoir un travail en parallèle ?
  • Aurais-je droit à des aides financières ?
  • Mes parents peuvent-ils m’aider ?

Il faut être réaliste et d’ores et déjà réfléchir au remboursement. Un prêt peut aller de 1 000 à 120 000 euros. Inutile de s’engager directement sur une trop grosse somme.

En ce qui concerne le taux, celui-ci dépend de la banque. En moyenne, il se trouve être aux alentours de 1% et se négocie très difficilement. Les étudiants d’outre-mer peuvent quant à eux jouir d’un prêt d’études bonifié. Un prêt supplémentaire qui se présente sans intérêt.   

Comment rembourser son prêt étudiant ?

Le remboursement dépend également de la banque, mais ce dernier peut s’étaler sur dix ans. Il se fait en deux phases :

  • La phase différée, c.-à-d. durant les études
  • La phase d’amortissement : c.-à-d. à l’entrée de la vie active

Durant la première phase, l’étudiant peut choisir de rembourser le prêt ou de payer les intérêts de l’assurance. À la sortie des études, l’étudiant s’engage à rembourser l’intégralité du prêt de manière mensuelle.

Lire :   Loi Montagne en Alsace : s'applique-t-elle à Strasbourg ?

Nour H. Bakhos

Rédactrice depuis plus de trois ans, l'actualité, l'entreprenariat et l'histoire sont mes passions. Flâneuse, bosseuse et amoureuse de l'écriture, je sillonne le web sans jamais m'en lasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *