Se rencontrer, partager, être un étudiant bien dans sa spiritualité !

Aux origines de l'AUP

Rédigé le Jeudi 18 Octobre 2018 à 09:30 | Lu 2930 fois


Il y a plus de 60 ans, en novembre 1949, on assista à la création de l'aumônerie universitaire protestante à Strasbourg.


Les protestants adorent commémorer ! Mais l'idée de cette note ne m'est pas venue d'une fascination particulière pour le passé. C'est une demande de recherche concernant nos archives qui m'a fait redécouvrir que le premier pasteur nommé comme aumônier fut Henri Hatzfeld. Celui-ci a commencé son travail au 4 rue de l'Université et non au 7 Avenue de la Forêt-Noire. Il est cité dans les Dernières Nouvelles d'Alsace du 23 novembre 1949 :
"La génération actuelle se trouve devant un avenir bouché, ce qui explique à la fois la réserve et la méfiance dont elle témoigne." Curieux, je n'imaginais pas que l'on pouvait s'exprimer en ces termes dans l'immédiat après-guerre. Henri Hatzfeld est l'auteur du Journal d'un pasteur appelé La flamme et le vent, que je relis avec plaisir ces jours-ci. Son éditeur, le Seuil, l'a intitulé "roman". Il s'agit bien d'une sorte d'auto-fiction en forme de Journal, genre qui convenait, selon Henri Hatzfeld (qui vit toujours !), pour l'expression de réflexions intégrées dans le cours d'un récit, un peu à la manière de Diderot.
Henri Hatzfeld n'est pas resté pasteur. Après son ministère d'aumônier, il est entré à l'Institut du Travail à Strasbourg et a poursuivi plus tard une carrière universitaire. Suite un autre jour... G. JANUS


Nouveau commentaire :

Notre vie en images | Textes | Archives | Vie de l'association





Facebook

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Galerie
DSC01559
DSC01558
_MG_9183
_MG_9229
P1080201
P1080001